ANIMA

PERFORMANCE

Érik Satie: Sports et divertissements
Un récital multimédia*

SATIE

Au début de 1914, les publications Vogel approchent Igor Stravinsky pour écrire des accompagnements au piano sur des dessins de Charles Martin, un illustrateur en vogue, dans le but de créer un album composé d'images et de musique. Stravinsky demande un cachet trop élevé et la commande revient à Érik Satie (1866-1925), qui l'accepte pour ce même cachet que lui, au contraire, trouve trop élevé. Entre le 14 mars et le 20 mai 1914, il écrit vingt et une miniatures et les parsème de textes pré-surréalistes et satiriques qui commentent les magnifiques illustrations de Charles Martin. La grande guerre éclate le 1er août de cette année-là et l'album ne sera publié que onze ans plus tard, tiré à 225 exemplaires.

Inspiré de l'album, nous avons cherché à lui donner une nouvelle vie. Nous avons entrepris d'animer les vingt illustrations de l'album, de les accompagner d'une bande sonore, d'enregistrer les textes de Satie correspondants aux images et d'interpréter au piano les vingt et un commentaires musicaux de Satie.

L'indépendance d'esprit et l'originalité d'Érik Satie ont fait école de son vivant et ont suscité l'enthousiasme de nombreux musiciens et compositeurs depuis. Il a devancé le dadaïsme, le surréalisme et le minimalisme, et son influence se fait sentir depuis la musique de Claude Debussy, Maurice Ravel et Igor Stravinsky jusqu'à celle de John Cage, Michael Nyman et Gavin Bryars. Par ses idées, son humour et sa musique, il a anticipé des développements artistiques juqu'à nos jours. L'album Sports et Divertissements représente un commentaire satirique de la bourgeoisie en exposant son ridicule, son apolitisme, et son ennui. Pour introduire le choral qui ouvre l'album, Satie écrit: "J'y ai mis tout ce que je connais sur l'Ennui". Sa critique sociale est d'autant plus pertinente aujourd`hui que ces mêmes thèmes dans les médias ont incité des commentaires moins artistiques par Noam Chomsky, selon qui la fonction fondamentale des sports et des divertissements est de divertir les individus pour les détourner des questions qui comptent: "The best defense against democracy is to distract people" - la meilleure défense contre la démocracie, c'est de divertir les gens, et "...I presume that's part of the reason why spectator sports are supported to the degree they are by the dominant institutions." (Noam Chomsky dans The Common Good, p. 53 et Understanding Power, p. 100)

Programme

Sports et divertissements
* Choral inappétissant
1) La balançoire
2) La chasse
3) La comédie italienne
4) Le réveil de la mariée
5) Colin-Maillard
6) La pêche
7) Le yachting
8) Le bain de mer
9) Le carnaval
10) Le golf11) La pieuvre
12) Les courses
13) Les quatre-coins
14) Le pique-nique
15) Le water-chute
16) Le tango
17) Le traîneau
18) Le flirt
19) Le feu d'artifice
20) Le tennis

Piano et conception antoine bustros
Animation martin st-pierre
Ambiance sonore greg smith
Voix carl béchard

* Nous tenons à remercier ceux qui ont aidé à rendre ce projet possible: Simone Golde, Claude Labrie, Rodolfo Borello, Brian Wright, Mathieu Dionne, Laura Vannicola, Andreas Schwarzlose, Dave Sturton et le studio DNA, et Máire Noonan.

 

top

 

   
ANIMA